Jeux de société japonais : notre sélection

Envie de passer du temps à la maison et de passer un bon moment en famille ? Pourquoi ne pas revenir aux jeux de société ? Ce sera aussi l’occasion de vous éloigner un peu des écrans et de réellement tisser des liens. Si vous en avez marre des jeux de société français, que vous avez déjà faits et refaits, nous vous proposons quelques jeux de société japonisants pour un peu plus d’originalité. Le fun sera toujours au rendez-vous !

Twin It Japan

Le jeu Twin It Japan est un jeu de cartes qui mélange adresse, minutie et rapidité. C’est le gage d’une bonne ambiance dans la famille. Tout le monde peut y participer dès l’âge de 6 ans. On peut y jouer entre 2 à 6 joueurs, et ce, en mode chacun pour soi, en deux équipes ou en coopération.  

Le but est simple : accumuler les paires identiques de cartes pour ne pas perdre la partie. Le jeu est composé de 135 cartes avec des motifs des deux côtés. Certaines sont disponibles en doubles ou en triples, mais attention, le piège est que quelques cartes sont uniques. 

Véritable hommage à la culture japonaise, depuis les traditions jusqu’aux geekeries modernes, ce jeu est un beau voyage graphique. Vous trouverez dans la boite le carnet d’inspirations de l’illustrateur pour faire des liens entre de nombreux motifs et leur origine.

Pour vous initier, lancez-vous en mode « chacun pour soi ». Ici, vous devez avoir 5 prises devant vous pour gagner. Il s’agira de bien mélanger les cartes et de piocher chacun son tour. Mais attention, comme susmentionné, c’est aussi un jeu de rapidité. Quand vous dévoilez une carte, cherchez vite des yeux s’il y en a une identique sur la table !

C’est simple, ludique et sympathique. C’est une autre manière de jouer aux cartes, sans pour autant les cacher ou les tenir dans la main. On verra qui d’entre vous est le plus rapide !

Happy City

Mêlant stratégies simples et plus poussées grâce à ses deux modes de jeu, Happy City est aussi un jeu de société intéressant à jouer à l’intérieur en famille. Vous pouvez faire l’expérience de construire la ville du bonheur en une demi-heure, entre 2 à 5 joueurs, à partir de 10 ans. 

L’auteur japonais et sa fille ont eu l’idée de créer ce jeu en voyant le slogan du maire de Kawasaki : « Construisons ensemble la ville la plus heureuse ». Toutes les cartes, à commencer par le bâtiment de départ (un « combini », sorte de supérette typiquement nipponne) sont illustrées de façon incroyablement mignonne par un illustrateur japonais également.

Ce jeu comporte 140 cartes Bâtiments et des pièces en carton. Le but ? Bâtir sa petite ville, carte après carte, jusqu’à atteindre un total de 10 cartes. Cherchez les bonnes tactiques pour gérer vos revenus, faire venir des habitants et les rendre heureux. Il ne fait pas oublier de regarder les villes adverses pour ne pas laisser les meilleures cartes à ses voisins ou se faire voler un bâtiment spécial.

La règle n’est pas compliquée : à son tour de jeu, on peut défausser une carte et en révéler deux, puis on peut en acheter une pour la placer dans sa ville. Chaque carte est un bâtiment qui rapporte des pièces, des cœurs ou des habitants. Avez-vous créé un petit paradis plus attirant que les villes de vos adversaires ? Il suffit en fin de partie, à la 10e carte, de multiplier son nombre d’habitants par son nombre de cœurs pour connaitre son score. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *