Séisme et tsunami au Japon : Suite et Aide

Le séisme au Japon : Bilan à J+3

2011_tsunami_hauteur_vagues

Depuis vendredi 11 Mars, jour du séisme + tsunami au Japon, un week-end c’est passé. Tout n’est pas terminé pour le moment, loin de là.

Après le premier sujet sur la catastrophe que j’avais écrit dans l’urgence de l’évènement, je me permets de revenir sur cette catastrophe. Car la situation a bien-sûr évoluée, il suffit d’allumer sa TV pour s’en rendre compte.

Donc, après le séisme, il y a eu le tsunami au large du Japon qui a frappé la côté de Sendai. Mais ces phénomène ont provoqué des coupures de courant et l’arrêt de centrales nucléaires. Actuellement, il y a eu plusieurs explosions de dioxygène suite à la montée en température de l’eau de refroidissement des réacteurs nucléaires destinés à éviter les fusions de réacteurs. Ainsi, des particules radioactives ont d’ores et déjà été libérées dans l’atmosphère, mais le pire a été évité, au moins jusqu’à maintenant.

Le tsunami a toutefois été très meurtrier, notamment dans la ville portuaire de Minamisanriku qui a quasiment été rayée de la carte, faisant environ 10.000 morts d’après les autorités japonaises. Le total des victimes avoisine aujourd’hui les 12.000 personnes décédées. Mais il est probable que le bilan continue de s’alourdir avec les jours, l’espoir de retrouver des survivants s’amenuisant d’heure en heure.

Dans les jours qui viennent, il y a aussi de grandes chances que plusieurs répliques sismiques se fassent sentir, notamment à Tokyo, capitale du Japon, ce qui pourraient poser des problèmes dans les transports, entre autres…

D’après l’Institut de géophysique américain (USGS), l’île principale du Japon, Honshu, se serait déplacée de 2,40 mètres suite à ces évènements. Un phénomène qui serait « dans une fourchette normale pour ce type d’évènement » selon un spécialiste.

Que faire pour aider le Japon après le séisme ?

don_seisme_tsunami_japon_2011C’est toujours délicat, à notre petit niveau, d’aider des populations dans le besoin lorsque celles-ci sont à l’autre bout du monde. Heureusement, les gouvernements des plus grandes nations font déjà le nécessaire pour prêter main forte aux autorités japonaises dans tout ce qui est recherche de rescapés, nettoyage, prévention du risque nucléaire ou encore soins aux blessés.

Mais si vous aussi vous chercher à aider, voici quelques pistes :

– Secours Populaire : Page de Dons (sélectionnez « Tsunami » pour affecter votre don au Japon)

– Médecins Sans Frontières : Page de Dons (pas de choix particulier pour l’utilisation du Don)

– La Croix Rouge Canadienne : Page de Dons pour le Japon (page dédiée)

Si jamais vous n’avez pas trop de moyens financiers (comme moi), n’oubliez pas non plus qu’on peut toujours être utile aux autres. Moi par exemple, j’ai choisi depuis plusieurs années d’être un donneur de sang régulier auprès de l’EFS. Car si on ne peut pas aider directement au Japon, n’oublions pas qu’on peut aussi aider au quotidien.

10 Responses to “Séisme et tsunami au Japon : Suite et Aide

  • j’ai vu les images à la télé je ne peux m’empêcher de pleurer surtout pour les bébés les enfants qui ont perdu leur parents c’est terrible faisons quelque chose. cela peut arriver à chacun de nous.

  • Et nous on se plaint pour des conneries, ça fais froid dans le dos…

  • Vraiment horrible tout ça ! Le pire c’est que personne ne sait (ou ne veut dire) si tous les pays du monde sont en danger… Mais il faut surtout penser aux Japonais et aux personnes vivants tout près du Japon, pour eux cela doit être vraiment terrible. Je n’imagine pas l’angoisse.

  • C’est terrible ce qui se passe au japon en ce moment et malheureusement on ne peut pas faire grand chose mis à part des dons.
    Pour répondre à marie-anne, la France s’investit, mais le Japon est un peu réticent sur certains points.
    On a envoyé (ce matin) beaucoup de vivres et matériel pour aider, mais ils ont refusé nos robots d’intervention spécialisés dans le nucléaire.
    J’essaie de mettre mon blog (http://akihabara.fr) à jour sur ce sujet aussi souvent que possible.
    J’ai des contacts là bas qui m’ont affirmé aller bien mais n’ayant plus de réponses depuis 3 jours je m’inquiète un peu

  • Merci pour ce lien !

  • bonsoir,
    je souhaiterais pouvoir envoyer de la nourriture pour les rescapés du japon comment peut on faire merci

  • Marie-Anne, je suis d’accord avec toi.
    Le Japon est en état d’urgence maintenant. Au niveau international et individuel, l’accueil des personnes en zone menacée à l’étranger, le temps que tout le monde y voit plus clair, me semble indispensable maintenant. Les personnes ne peuvent pas rester confinées des mois cela ne sert pas le Japon et est nuisible pour les individus. Ce qui servira leur pays sera leur retour en bonne santé! La communauté internationale devrait commencer à s’agiter de ce côté à mon avis ainsi que les aides comme la croix rouge. En tout cas nous sommes prêts à accueillir des personnes , le temps qu’il faudra!

  • marie-anne hauville
    9 années ago

    Mais peut-on au moins leur faire savoir qu’on est complétement auprès d’eux ? que ce qui leur arrive nous touche terriblement ? Est-ce que certains voudraient venir (si les transports le permettent) dans des familles d’accueil le temps que le pays gère l’urgence ? Que fait exactement la France pour les aider ? on a des compétences en matière de nucléaire. Même si on n’est pas pour le nucléaire, là au moins, on pourrait servir à quelque chose. Est-ce qu’on leur a proposé de l’aide technique ? Je suis horrifiée de voir qu’on entame un débat sur le sujet alors que l’urgence n’est pas aux débats. On aura le temps après. Je verrai bien pour ceux qui le veulent, un sticker sur nos voitures ou autre…pour qu’ils sachent qu’on est très touché par ce qui leur arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *