L’Hymne national du Japon : Kimi ga yo

Découvrons aujourd’hui l’Hymne national Japonais : Kimi go yo. En effet, on a beau être fan du Japon, on a pas forcément entendu cet hymne ni compirs les paroles. Il faut avouer que les occasions sont rares de l’entendre, car à l’heure actuelle, c’est surtout lors des évènements sportifs mondiaux (foot, rugby, tennis…) retransmis à la TV française qu’on a l’occasion de découvrir les hymnes nationaux…

« Kimi ga yo » (君が代 = Votre règne) est donc l’hymne officiel du Japon. Ce poème, adressé à l’empereur du Japon, est un waka, ancien style poétique japonais de l’Époque de Heian. C’est le plus court des hymnes nationaux.

Historique de l’Hymne japonais

Depuis la restauration Meiji, Kimi ga yo est joué comme hymne national japonais, et récité depuis bien longtemps lors de grands événements. Pourtant, et aussi surprenant que cela puisse paraitre, Kimi ga yo n’est devenu officiellement l’hymne national du Japon que le 29 juin 1999, presqu’en même temps que le Hinomaru devenait le drapeau officiel du Japon.

Les paroles de ce waka sont apparues pour la première fois dans le Kokin Wakashû, un recueil de poèmes, sous la forme d’un poème anonyme. Vers 1869, au tout début de l’ère Meiji, John William Fenton, un chef d’orchestre militaire irlandais en visite au Japon recommanda à Iwao Oyama, un officier du clan Satsuma, de choisir un hymne national pour le Japon, car le pays en était alors dépourvu. Oyama approuva l’idée et choisi le waka « Kimi ga yo » pour les paroles du futur hymne.

Fenton composa donc une mélodie pour l’hymne japonais, mais celle-ci fut rapidement écartée car elle manquait de solennité. Une seconde version, définitive, fut composée par Hayashi Hiromori et jouée la première fois lors de l’anniversaire de l’empereur Meiji, le 3 novembre 1880.

Signification de l’hymne du Japon

Partition de Kimi ga yo

À l’occasion de la reconnaissance officielle de l’hymne national en 1999, le Premier ministre Keizo Obuchi a précisé le sens à donner à cet hymne, car la vénération de l’empereur en vigueur au Japon, associée à la militarisation de l’archipel à cette époque, n’est plus à l’ordre du jour dans le Japon de la fin du 20è siècle.

Le kimi auquel s’adresse le Kimi ga yo, dans le cadre de la constitution actuelle du Japon, indique l’empereur, qui est le symbole de l’État et de l’unité du peuple, qui tient sa position de la volonté du peuple en qui réside la volonté souveraine ; dans son ensemble.

« Kimi ga yo dépeint l’appartenance à notre pays, dont l’empereur est le symbole et celui de l’unité du peuple ; et il est correct d’interpréter les mots de l’hymne comme une prière pour la prospérité et la paix durable de notre pays. »

Paroles et traduction :

Paroles officielles Hiragana Romaji Signification en français
君が代は
千代に
八千代に
細石の
巌となりて
苔の生すまで
きみがよは
ちよにやちよに
さざれいしの
いわおとなりて
こけのむすまで

Kimi ga yo wa

Chiyo ni yachiyo ni

Sazare-ishi no

Iwao to narite

Koke no musu made

Puisse votre règne

Durer mille ans,

Pour huit-mille générations,

Jusqu’à ce que les pierres

Deviennent roches

Recouvertes de mousse.

Ecouter l’hymne national du Japon :

Kimi ga yo avec paroles Kimi go yo dans un stade comble

Merci Wikipedia

10 Responses to “L’Hymne national du Japon : Kimi ga yo

  • @Pierre : Un hymne c’est universel, donc le copié-collé est obligatoire non ?
    Pour le reste, Wikipedia a un article très bien fait, donc pourquoi ne pas l’utiliser ?
    Ceci étant, j’ajoute la source car c’est avant tout un oubli, et aussi parce que je sais prendre ne compte les remarques.
    Alors on se détends et « Smile » mec ! :-)

  • article 100% pompé sur wikipédia, même dans la présentation des paroles et traductions et aucune source de cité. félicitation pour ton blog pompé sur Wikipédia, parce que ça n’est pas le seul article de la sorte

  • Ayant vécu au Japon, j’ai eu l’occasion d’entendre le Kimigayo quasi quotidiennement. Chanté tous les matins à l’école de mes enfants, diffusé dans les entreprises pour marquer la fin de journée, en début et en fin d’un concours de pétanque, inauguration d’un club de social dance, etc …
    Il suffit d’ouvrir les oreilles.

  • Merci pour cette explication !
    Je vais essayer de l’apprendre par coeur ^^

  • moi aussi j’adore le japon,les japonnais, …

  • je reve d y allé un jour !! j ai comencé a apprendre la langue japonaise et je vais prendre leur hymne par coeur !! i LOVE Japan

  • Merci pour l’article. La musique très solennelle ne convient pas vraiment avec les paroles à mon avis, mais celles-ci ont le mérite d’être courtes et pacifiques !

  • j ai bien aimer l hymne.. wow se sont des extra terrestre ces japonais je les aime fort

  • Merci pour ton commentaire ! ^^
    « Contenu abusif » ??? Ah bon ?
    Ca ne me dit rien en tout cas… Je vais essayer de voir mais sinon, au pire, tu peux faire tourner le lien FB directement en « citant » le lien que j’ai posté sur le page FB de Tout le Japon ici : http://www.facebook.com/pages/Tout-le-Japoncom/167502089141

  • Merci pour cet article. Je souhaitais le partager sur mon Facebook mais impossible soit disant pour contenu signalé abusif… Je ne vois pas bien pourquoi mais en tout cas c’est vraiment dommage.
    Merci encore et bonne continuation ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *