Les japonais et le monde de l’entreprise

Allez, encore une petite enquête à propos des Japonais et de leurs petites habitudes dans l’entreprise où ils travaillent.

salaryman_kintaroComme on le sait, le cliché de l’employé japonais est un salaryman, la quarantaine, brun, en costume, avec un porte-documents. Il prend le métro pendant 2h ou plus chaque jour pour se rendre au bureau où il occupe un poste dans le tertiaire, devant un ordinateur. Le soir, épuisé, soit il rendre au domicile familial en périphérie de Tokyo, soit il sort boire un bière avec des collègues qu’il apprécie. Voilà pour le cliché.

Mais avant d’en arriver là, il aura bien fallu qu’il soit un « newbie ». Un de ces tout jeune salaryman qui sort des études et qui se lance enfin dans une vie carrée. Et pour ça, il n’aura pas de trop des conseils avisés de ses collègues plus âgés, ses « sensei ». Ces derniers sauront lui prodiguer conseils et bonnes manières dans l’entreprise, comme on le verra dans la question 1.

La question 2 s’intéressera quand à elle à tous les salariés japonais dans leur ensemble, quelque soit leur âge. On essayera de savoir ce qui dans l’entreprise, et selon les salariés japonais eux-même, est encore sujet à inquiétude. « Bien qu’ayant 10 ans de boîte, suis-je à l’aise avec les clients, est-ce que j’applique les bonnes manières comme la théorie le demande ? »…

Démographie de l’enquête

Les 22 et 23 Février 2010, 1.123 membres du groupe de recherche Goo ont rempli un questionnaire privé sur Internet. 58,6% de l’échantillon était des femmes japonaises, 9,6% de leur adolescence, 22,2% dans la vingtaine, 32,1% dans la trentaine, 24,9% dans la quarantaine, 7,5% dans la cinquantaine, et 3,8% était âgée de soixante ans ou plus. Notez que le score dans les résultats se réfère au nombre relatif de voix pour chaque option, et non pas un pourcentage de l’échantillon total.

La disposition des bureaux est un sujet important dans les entreprises japonaises, le rang le plus élevé se trouve en face de la porte, car en cas d’attaque de ninja, ce sont d’abord les petites gens qui prennent… Cependant, il ya des règles différentes pour le cas où tout le monde est assis à une table ronde ou rectangulaire.

Classement des résultats de l’enquête

Q1: Quelles sont les mises en garde que vous donnez aux nouveaux arrivant dans l’entreprise ? (Taille de l’échantillon = 1.123 japonais)
(ce qui se traduit par : ce qui ne faut pas faire dans une entreprise au Japon)

1 Prendre des congés sans autorisation 100
2 Ne pas saluer les gens 88,4
3 Prendre des pauses trop longues 74,0
4 Arriver en retard 73,0
5 Ne pas répondre quand on s’adresse à vous 71,2
6 Parler mal (= de façon inappropriée) 70,3
7 Ne pas répondre au téléphone 70,1
8 Ne pas éteindre son portable pendant une réunion 62,6
9 Dormir au bureau 57,8
10 Ne pas respecter les délais imposés 55,7
11 Visiter des sites Web sans rapport avec le travail 55,1
12 Raconter des ragots pendant le travail 54,1
13 Dormir pendant les réunions 53,8
14 Parler de questions internes à l’extérieur du travail 51,1
15 Utiliser son propre téléphone portable au travail 51,0
16 Ne pas prendre de notes 48,9
17 Ne pas mettre son téléphone mobile en mode silencieux 48,5
18 Faire juste ce qu’on vous dit de faire 48,4
19 Faire des excuses pour les erreurs commises 47,4
20 Ne pas utiliser un langage poli correctement 47,1

salaryman_dort_bureau

Q2: Qu’elles sont les choses que vous n’êtes pas certain de faire correctement dans le cadre de votre travail ? (Taille de l’échantillon = 1.123 japonais)

1 Rédaction d’une lettre (dans le cadre professionnel) 100
2 Respecter l’ordre des sièges dans un avion (lors d’un voyage d’affaires) 76,1
3 Utilisation du langage poli 71,2
4 Termes techniques aux entreprises 70,1
5 Respecter l’ordre des sièges dans un train 65,2
6 Respecter l’ordre des sièges dans une pièce japonaise 59,2
7 Papoter lors des réceptions, séminaires, etc 58,9
8 Respecter l’ordre des sièges dans un ascenseur 57,8
9 Respecter l’ordre des sièges dans une salle de réunion 53,3
10 Respecter l’ordre des sièges dans un taxi 50,4
11 La négociation avec des clients 48,4
12 Les bonnes manières au téléphone 48,0
13 Comment écrire, envoyer des e-mails professionnels 46,9
14 Les bonnes manières au moment de quitter le bureau 46,4
15 Se présenter à des collègues 44,9
16 Comment prendre un rendez-vous 42,9
17 Comment servir le thé, le café 41,3
18 Échanger les cartes de visites 39,3
19 Comment envoyer un fax 37,9
20 Parler aux gens 31,7

Ma conclusion

Nous voilà donc désormais un peu plus instruits sur ce monde de l’entreprise au Japon qui est tout de même assez différent du notre en bien des points.

Ce qui m’a plutôt fait halluciner, c’est de voir à quel point les japonais se soucient de l’ordre des places assises. Comme quoi, certains aspects traditionnels persistent, et la notion de rang social est encore extrêmement présente !

On note aussi dans la Q1 que les salariés japonais expérimentés mettent un point d’honneur à prévenir les jeunes nouveaux que le monde du travail et le monde de l’école sont bien différents ! (cf réponses 1, 3, 4, 6)

Et oui, on a plus de devoirs à faire, mais pour gagner de l’argent, il faut travailler pour de bon ! Alors on se remonte les manche et on y va !

7 Responses to “Les japonais et le monde de l’entreprise

  • Le point 13 (dormir en réunions) est amusant car le monde si palpitant de l’entreprise japonaise est réputé pour produire des réunions interminables qui ne sont même pas productives au bout du compte.

    Une de mes amies japonaises s’en plaignait récemment. La dernière réunion en date a duré 3 heures!!! … et ils n’ont fait que repéter ce qui avait déjà été dit auparavant selon ses dires.

    Qui pourrait endurer une réunion de 3 heures?
    Pas moi en tout cas ;)

  • Malgré les documentaires TV on est toujours étonné de voir la qualité de vie du travailleur japonais.
    Cela m’a donné des idées, il faudra que je fasse un article « Qualité » sur mon blog: http://strategik.fr/blog
    Comme quoi, une définition prise dans son sens le plus large peut tout remettre en perspective.
    Bonne continuation,
    Philippe.

  • On voit toute l’importance de l’ordre des places dans les différents endroits et les angoisses japonaises sur la politesse. Et cele vient bien avant la relation avec les clients, c’est dire !

  • Sheishirô Yorunishi
    10 années ago

    Merci du conseille Vince, j’aurais dû y penser ^^

  • Kyouwa ! (<- Il parait que c’est moins formel que « konnichiwa » mais ça se dit quand même…)

    Je n’étais pas au courant qu’il y avait un ordre pour les sièges dans les transports au Japon, je suis surpris ! C’est même hallucinant !

    @Sheishirô Yorunishi : plutôt que de passer quotidiennement vérifier les nouveaux articles, je te conseille de t’abonner au flux RSS. Ça permet d’être immédiatement alerté, plutôt que d’aller vérifier manuellement. J’y suis abonné depuis des mois, je n’ai pas raté un seul article.

    @Pierre : merci pour tous les articles que tu proposes, c’est toujours un plaisir de les lire. :)

  • Bonjour Sheishirou-san ! ^^
    Merci pour ton commentaire et tes compliments. Ca me fait très plaisir.
    En effet, j’ai pas encore assez de temps pour poster 1 article par jour mais j’espère y arriver ! lol
    Sinon, moui, je préfère Pierre à Ishi. Mais bon !! XD

  • Sheishirô Yorunishi
    10 années ago

    Ohayo !
    Je dépose le premier commentaire de ce sujet (quel honneur), pour te remercier de tenir ton blog à jour régulièrement et d’y publier des articles intéressant.
    Ça fait déjà quelques mois que je passe quotidiennement (même s’il n’y à pas un article par jours ^^) sur ton blog, j’ai même relu tout tes anciens postes, (forts intéressant d’ailleurs) et c’est super !!
    Donc continu comme ça, j’attend les futurs articles avec impatiente, pour faire grandir ma culture sur le Pays du Soleil Levant :)
    Arigatou gozaimasu Pierre-sama ! (j’ai hésité à traduire ton nom par « ishi », mais je pense pas que tu aimerais être assimilé à un caillou ^^)
    Bon à très bientôt. =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *