Pratique : les visas pour le Japon

Récemment, sur mon forum sur le Japon, une membre a abordé la question des visas. Alors, comment faire lorsqu’on a envie d’aller étudier, travailler ou simplement habiter au Japon ? Au delà du simple voyage touristique, il y a l’installation.

En général, on déconseille aux gens qui veulent habiter au Japon de se jeter dans l’aventure avant d’avoir visité au moins une fois le Japon. En effet : comment assurer qu’on va se plaire dans un pays si on ne l’a jamais visité ?

Des forums ou blogs comme Tout le Japon sont là pour vous aider à mieux connaitre ce pays, certes. Mais le mieux, c’est tout de même d’y aller, non ? Alors voici quelques infos pratiques à propos des Visas.

Il faut d’abord savoir que le Japon a une politique d’immigration très stricte (si ce n’est la plus stricte). En effet, étant une île, le Japon est assez « renfermé » et a donc culturellement une réticence à accueillir les étrangers, sauf sur de courtes périodes (vacances).

Bien qu’étant des gens charmants et accueillants, les Japonais préfèrent largement les visiteurs que les gens qui « leur prennent leur emploi ». Mais rassurez-vous : un étranger peut trouver du travail au Japon ! (encore heureux !)

visa_japon

Voici les différents visas qu’il est possible d’obtenir pour aller au Japon.

1) Le Visa Touristique

Celui-ci, c’est celui « de base » que tout français amoureux du Japon obtient sans rien faire lors d’un séjour de vacances. En tant que membre de l’U.E., la France bénéficie de « facilités administratives ».

Si vous prévoyez de visiter le Japon sur une courte période (moins de 3 mois), vous n’aurez rien de spécial à faire. En réalité, ce « Visa » n’existe donc pas en tant que tel.

Voici ce qui est simplement exigé pour aller au Japon sans visa (quand on est français) : « un passeport valide pour la durée du séjour, un billet d’avion aller et retour et suffisamment d’argent pour subvenir à vos besoins sur place » (dixit l’Ambassade du Japon en France).

2) Le Visa Working Holidays

Working Holidays signifie Travail Vacances. Un nom bien choisi car le but de ce Visa bien pratique est de permettre aux étrangers l’obtenant de venir ou travailler ou venir en vacances au Japon pour une durée maximum d’1 an.

Et il est bien précisé noir sur blanc que :  « les bénéficiaires du programme ne peuvent ni prolonger leur séjour au Japon au-delà d’un an, ni changer de statut durant ce séjour ».

Conditions à remplir

– avoir l’intention d’entrer au Japon dans le but d’y passer des vacances, avec la possibilité d’y occuper un emploi
– être âgé de 18 à 30 ans révolus à la date du dépôt de la demande (il faut donc être majeur !)
– ne pas être accompagné d’enfants (vous pouvez partir seul(e) ou en couple)
– être titulaire d’un passeport en cours de validité et en possession d’un billet de retour, ou de ressources suffisantes pour acheter un titre de transport
– disposer des ressources financières nécessaires pour subvenir aux besoins au début du séjour (le montant justificatif est fixé à la contre-valeur de 2500 €)
– ne pas avoir bénéficié antérieurement de ce programme (puisqu’on ne peut y prétendre qu’une seule fois)
– présenter un certificat médical justifiant la bonne santé

Documents à fournir au moment de la demande

– un passeport français en cours de validité.
– un formulaire de demande de visa à compléter et à signer par le(la) requérant(e).
– une photographie d’identité.
– un curriculum vitae (un CV à jour)
– un programme de séjour pour la durée d’un an ainsi que la description des activités rémunérées que le (la) requérant(e) souhaite exercer au Japon.
– une lettre expliquant les raisons pour lesquelles le (la) requérant(e) souhaite séjourner au Japon (format A4).
– un certificat médical attestant la bonne santé du (de la) requérant(e).
– un document justifiant les ressources financières (2500€ ainsi que le billet d’avion aller et retour dont la date de retour est modifiable sur un an, ou bien 4000€).
– une enveloppe timbrée à la valeur d’un recommandé pour la réponse (si vous ne pensez pas venir retirer votre passeport vous même).

3) Le Visa d’Affaires

Vous êtes dans le business et vous avez besoin d’aller au Japon quelques temps pour trouver des fournisseurs / investisseurs / clients ? Voici le type de Visa qu’il vous faudra obtenir.

Liste des pièces à fournir pour obtenir un visa d’affaires :

– 1 formulaire de demande de visa
– 1 photo d’identité (nette et de bonne qualité) à coller sur le formulaire
– Un passeport valide
– La carte de résident ou la carte de séjour valide jusqu’au retour en France (original + photocopies)
– Une lettre de mission de l’employeur, précisant le motif et la durée du séjour et certifiant la prise en charge des frais de séjour par l’entreprise.
– Si le demandeur de visa est gérant de l’entreprise, il fournira à la place de la lettre de mission, un extrait K-bis de la société et les 3 derniers relevés de compte bancaire de la société.
– Une lettre d’invitation de la part de l’entreprise d’accueil (ou d’une autre structure d’accueil : université, organisateur d’une conférence…) précisant le motif et la durée du séjour
– La réservation du billet d’avion aller et retour. (original + photocopies)
– Si le demandeur de visa est logé à l’hôtel, le nom et coordonnées de l’hôtel seront mentionnés sur la lettre d’invitation de la société d’accueil.
– Si le demandeur de visa loge chez un particulier, ce dernier fournira une lettre d’invitation mentionnant la durée de séjour et son adresse. Il fournira aussi un certificat de domicile (Juminhyo ou gaikokujin kisaijikô shômeisho à retirer auprès de la mairie japonaise)

Liste des pièces supplémentaires à fournir si le voyage d’affaires est suivi (ou précédé) d’un bref séjour personnel :

– Les relevés de compte bancaire des 3 derniers mois (original + photocopies)
– Les fiches de paie des 3 derniers mois (original + photocopies)
– La réservation d’hôtel ou une lettre d’invitation et le justificatif de domicile
– Le programme de séjour

4) Le Visa de stage

Vous êtes encore à la fac ou dans un établissement d’études supérieures et vous devez partir en stage , Pourquoi pas aller au Japon ? Pour ça, il vous faudra tout de même le bon visa : le Visa d’étudiant / visa de stage (c’est pareil) !

Liste des pièces à fournir pour obtenir un visa de stage

– 1 formulaire de demande de visa
– 1 passeport valide
– 1 photo d’identité  à coller sur le formulaire
– Un certificat de scolarité
– Une attestation émise par l’école certifiant que le stage est obligatoire dans le cadre des études (si le stage n’est pas obligatoire, une lettre de recommandation d’un professeur pourra être acceptée).
– La convention de stage signée par l’école, l’entreprise et l’étudiant précisant si le stage est rémunéré ou indemnisé et le montant du salaire ou de l’indemnisation, ainsi que les facilités offertes (logement, nourriture, billet d’avion…).
– Si la convention de stage ne mentionne pas les conditions d’accueil (montant du salaire, existence ou non d’une indemnisation, montant de l’indemnisation, logement…), l’entreprise fournira en plus une lettre précisant ces conditions.
– Un descriptif des activités que l’étudiant exercera dans l’entreprise.
– Si le stage n’est ni rémunéré ni indemnisé, ou si l’indemnité ne couvre pas la totalité des frais de séjour, l’étudiant devra fournir un justificatif de ressources financières (son relevé de compte bancaire ou une lettre de prise en charge de ses parents accompagnée d’un relevé de compte bancaire et d’une fiche de paie de ses parents).
– Un document présentant l’entreprise d’accueil (brochure, copie papier du site internet…).

Stage et étudiants étrangers
Les étudiants non ressortissants d’un pays de l’union européenne sont tenus de nous contacter afin de vérifier la liste des documents à fournir et de compléter cette liste si besoin est. Ils doivent en plus être titulaire d’un titre de séjour valide. Ils seront susceptibles de fournir la réservation du billet d’avion et un justificatif de domicile pour le séjour au Japon.

Stage non rémunéré (sans COE) et durée de séjour
Dans le cadre d’un stage non rémunéré de moins de 90 jours, l’obtention d’un visa de stage n’est pas obligatoire, à condition que la nationalité de l’intéressé figure dans la liste des exemptions de visa de séjour temporaire
Dans le cadre d’un stage non rémunéré de plus de 90 jours le visa est obligatoire.

Attention : pour les stages de 6 mois et moins, le visa accordé est d’une durée de 6 mois. Le séjour de l’étudiant ne pourra donc pas dépasser cette période autorisée, ne serait-ce de quelques jours. Le dépassement de séjour étant très sévèrement traité au Japon, il faut veiller à ne pas rester au-delà de la date autorisée, notamment lors de l’achat du billet.

Stage et « Certificate of Eligibility » (CEO)
Les étudiants qui recevraient de la part de leur structure d’accueil au Japon un document appelé « Certificate of Eligibility » n’auraient pas à tenir compte de la liste des pièces à fournir mentionnées ci-dessus. Ils pourraient se présenter muni uniquement de leur passeport, d’une photo d’identité et du « Certificate of Eligibility » (original + photocopie recto-verso) pour faire leur demande de visa.

Autant vous dire tout de suite que si vous prévoyez un stage au Japon, faite de votre mieux pour obtenir le CEO ,ce sera beaucoup plus simple !!

Annexes

Nouvelle procédure d’entrée au Japon

– Les autres visas plus spécifiques (époux / épouses, rapprochement familial, etc…)

Je remercie l’Ambassade du Japon en France pour la mise à disposition de leurs informations.

Et je souhaite bon voyage à celles et ceux qui se lanceront ! (Je pense notamment à Magali, qui se reconnaitra !)

14 Responses to “Pratique : les visas pour le Japon

  • je sais tros comment vous dire je suis a la recherche d un club de foot japonais et je voudrais savoir si c’est aussi difficile pour moi d avoir un visa? arigato

  • bonsoir big’s ah j’ai oublié de te remerci alors merci beaucoup ton conseil ma aider enormément ok take care

  • Oui, le mariage permet de résider au Japon par la suite.
    mais je ne suis pas expert sur ce point.
    Tu peux regarder sur les sites des ambassades par exemple (Ambassade du Japon en France)

  • salut et merci pour tt mais juste une petite question j’ai une amie au japon et elle m’a proposé le mariage afin d’obtenir la nationalite japonaise alors svp es-que c’est possible? et merci de me repondre.

  • Les ressortissants français sont exemptés de visa « touristique ». Mais lorsqu’il s’agit de venir étudier ou travailler, il faut alors faire une demande de visa. Le visa d’étude est facile a obtenir quand on a déjà une université sur place pour nous soutenir. En revanche, il fois sur place il faut s’enregistrer auprès de l’administration qui vous donnera un permis de séjour temporaire. N’oubliez pas de faire la demande d’un « re-entry permit » si vous comptez quitter le Japon pendant quelques jours avant de revenir. J’ai trouvé ces infos sur : http://wakayamaenvue.com/Wakayama_En_Vue%21/Administratif.html

  • moi ce que j’aimerais savoir c’est le prix de l’immobilier dans la region de Sapporro ou de niigata afin de faire l’acquisition futur d’un logement et le terrain qui va avec…

    Etant donne que j’ai jamais plonge ma tete dedans quand je vivais a tokyo, si jamais quelqu’un connais les modalites ainsi que les prerogative pour vivre de maniere non permanente (je suis en rotation 4*4 actuellement entre la france et certains pays etrangers) du style obligation de vivre au moins 6 mois au japon pour pretendre acquerrir une maison, etc.

    En dernier recours je passerais par le consulat de Paris pour voir ce qui m’attends.

  • moi j’ai 30 ans et le consulat du japon a Marseille ma confirmer que je peut faire la demande du VVT tant que j’ai pas 31 ans normalement mi septembre suis a Kyoto, j’espère trouver un taff dans un resto japonnais et apprendre cette cuisine de A a Z….j’ai l’habitude de bosser a l’étranger et suis plutôt un solitaire je pense avoir de bonne base pour débuter dans ce pays,puis se quand ni dit dans les blog sa va être chaud chaud le logement ces la seul chose que je redoute…..

  • pour hajime : prend un visa working holidays pour 1 an, travaille et cherche toi une adorable japonaise. les femmes c’est pas ça qui manque au pays des sento et du sake , marie toi, après pour le visa pas de problème !!! crois moi (’-‘) j’ai divorce déjà d’une japonaise et bientôt encore un mariage avec une autre japonaise la 2°(j’adore les japonaises) et dans un futur très proche, 4eme et dernier retour définitif a kyoto kainse. j’ai 37 ans je suis allé au japon la premiere fois en mai 2000, en plus j’ai ma fille qui vit a kyoto 5 ans (je suis rentre en France en juillet 2008)
    +1

  • pour hajime , prend un visa working holidays pour 1 an,travaille et cherche toi une adorable japonaise les femmes c’est pas ça qui manque au pays des sento et du sake , marie toi ???
    après pour le visa pas de problème !!! crois moi (‘-‘) j’ai divorce déjà d’une japonaise et bientôt encore un mariage avec une autre japonaise la 2°(j’adore les japonaises) et dans un futur très proche, 4eme et dernier retour définitif a kyoto kainse. j’ai 37 ans je suis allé au japon la premiere fois en mai 2000, en plus j’ai ma fille qui vit a kyoto 5 ans (je suis rentre en France en juillet 2008)

  • Dans ton cas Hajime, le mieux pour rester longtemps, c’est de trouver un emploi.
    Voilà plus d’infos : http://www.juridique.jp/sejour_suite.html

  • hajime no ippo
    9 années ago

    Arigatô gozaimasu!!!
    mais dans mon cas,par exemple, je ne vois pas vraiment la possibilité de m’y installer (sauf visa working hoilidays mais cela ne dure qu’un an)je ne suis ni étudiant, ni dans les affairs, ni professeur ou chercheur, ni parent avec un japonais et j’ai bientôt 29 ans!!!
    Hontôni zanen desu ne!!! Anata wa dô desu ka.

  • Bravo Big’s, tu es vraiment clair!

    T-T et merci holàlàlààààà pfiouuuuuu T-T

  • sympa l’article

  • Merci bien.
    J’ai essayé de faire précis sans faire trop non plus.
    Il n’y a pas tout mais les liens à la fin de l’article permettent d’aller plus loin.
    Je pense que 90% des lecteurs auront assez d’infos avec les types de Visa présentés ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *