Comment dire bonjour en Japonais ?

Il n’est pas utile de connaitre tous les langages du monde pour partir à la conquête des pays étrangers. Mais il existe tout de même un minimum à connaitre, surtout quand vous pensez partir dans un pays traditionaliste comme le Japon.

Il est vrai que le japonais, et tous ses revers ne s’apprennent pas en une semaine. Mais vous n’avez pas besoin de tout connaître pour marquer votre respect et pour prouver aux locaux que vous êtes une personne polie et surtout qui fait des efforts. En savoir un minimum des formules de politesse suffisant pour montrer cette marque de respect.

Dire bonjour dans la langue locale serait déjà un bon pas pour faire des connaissances et s’assurer de passer un séjour agréable. Et rien que dire « bonjour » en japonais sera plus difficile que vous ne le pensiez. Il y a quelques règles à cerner pour ne pas froisser vos hôtes. Et n voici quelques-uns.

Le « bonjour » traditionnel en fonction des heures

jeunes_femmes_japonaises

Les jeunes femmes japonaises vous saluent !

Le « bonjour » traditionnel en japonais est « Konnichiwa ». C’est le terme classique utilisé dans la vie de tous les jours. C’est une formule de politesse de base, comme celui que vous adressez à une nouvelle personne, à un chef, un client, ou tout simplement n’importe quelle personne dans la rue. Ce type de bonjour est l’astuce idéale pour ne pas se tromper et risquer la polémique. Elle s’utilise à n’importe quelle heure de la journée et envers n’importe qui. Rencontre avec les beaux-parents, un premier contact, etc. : « Konnichiwa » fera amplement l’affaire.

Mais connaitre les traditions et les mœurs du pays du soleil levant peut être un fabuleux gage de réussite de votre séjour. Et même par rapport au « bonjour », les Japonais sont très règlementaires.

L’expression peut changer en fonction des heures. Avant 11 heures du matin, vous pouvez utiliser : « oayogozaïmass » ou « ohayô ».

À partir de 11 heures, ça sera plutôt « Konnitchioua ». Et l’équivalent du bonsoir en japonais, à partir de 18 heures de l’après-midi, est « kombanwa ».

Comme il a déjà été susmentionné, en cas de doute, il vaut mieux utiliser en tout temps « Konnitchioua », au risque d’être mal interprété.

La phonétique du « bonjour » au Japon

gamushara_oendan

Ayez la bonne prononciation si vous ne voulez pas finir en sushi !

Il peut arriver que vous ayez à écrire tous ces termes… Et oui pas évident ! Et le faire dans le langage habituel peut être risqué. Apprendre donc le kanji et les phonétiques des mots peuvent paraître utile, même si vous ne pensez pas vous perfectionner dans le japonais.

Comme vous le savez certainement, le kanji est un caractère chinois utilisé pour écrire le japonais.

« Ohayô » se prononce ainsi. C’est le bonjour poli du matin, comme il a déjà été dit. « おはよう » Voilà comment il s’écrit. Sa formule longue est ございます.

« Kombanwa » le bonsoir en japonais se prononce comme tel. Son kanji est « こんばんは ».

Et le « konnitchioua », le bonjour classique se prononcent en plusieurs temps : « kohn-ni-tchi-wah ». Il s’écrit de la manière suivante : « んにちは »

Que ce soit via une lettre, ou dans le parler  » courant « , vous êtes désormais paré pour entrée en contact avec n’importe quel japonais que vous croiserez dans le rue !

Dire « bonjour » au téléphone : comment faire ?

Mais comme dans la langue française, dire « bonjour » peut revêtir plusieurs formes en fonction des situations. Il existe des manières plus conviviales pour ce faire quand vous êtes au téléphone.

Le premier pas vers une communication téléphonique réussie est de dire « allo ». C’est un équivalent international du « bonjour ». Et en japonais, ce terme se prononce « moshi moshi » ou « もしもし ». « Moshi Moshi » peut être utilisé par celui qui appelle ou celui qui décroche, et ce, à n’importe quelle heure de la journée.

Vous n’avez plus besoin de dire « konnitchioua » après cela. Les deux expressions se valent au téléphone. Mais attention, ce n’est pas trop poli de dire « moshi » à une personne qui en face de vous. C’est un terme créé spécifiquement pour dire « bonjour » au téléphone.

Dire « bonjour » entre amis : quelques règles à savoir

salaryman_content

Entre amis, vous pourrez dire  » Ossu  » pour dire  » salut  » !

Rien ne sert d’être trop conventionnel quand on est en présence d’un ami ou d’une personne proche. C’est le même cas quand vous êtes en France. Question de respect oblige, dire « bonjour » en japonais reste de rigueur, même quand vous êtes en présence d’une personne du même âge que vous et qui est un ami de longue date.

Pour ce genre de cas, la langue japonaise a prévu quelques expressions. Elles ne changent pas en fonction des heures où vous les utiliser. Par contre, elles peuvent varier en fonction du sexe de la personne à qui vous vous adressez.

Si vous êtes entre hommes par exemple, « bonjour » équivaut à «おっす / よ ». Ce kanji se prononce « ossu/yo ». C’est une sorte de « salut » en japonais.

Si vous êtes entre filles, vous pouvez utiliser « やほ » ou « taho ». C’est le genre de salut qu’on se fait entre personnes féminines dans le pays du soleil levant.

Vous voulez utiliser la fameuse expression française « quoi de neuf » ? Il existe un équivalent japonais. C’est le « saikin do ? ».  Pour peu que vous ayez le même âge de votre interlocuteur et que c’est un ami proche, vous pouvez user « saikin do ». Cela se prononce comme c’est écrit.  Et c’est une salutation qui convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Si vous vous adressez plutôt à une personne que vous n’avez pas vue depuis longtemps, « bonjour » ne suffira pas. En japonais, utilisez plutôt « (お) 久しぶり (ですね) ». En français cela signifie « ça fait un bail ! ». Cette expression se prononce, « (o) hisashiburi (dèss’né)»

Le « bonsoir » en japonais

Le bonsoir peut être considéré comme une « bonne nuit » ou un « bonjour du soir. »  Mais il fait partie des formules de politesse de base à connaitre quand on s’envole pour un autre pays.

Pour le bonsoir, équivalent de « bonjour », vous avez déjà le « combawa ». Que ce soit en soirée ou dans les bureaux, cette expression s’adapte à toutes les utilisations. C’est une formule de politesse de base que vous pouvez utiliser avec des personnes de votre âge, plus jeune ou plus âgé que vous.

Pour ce qui est du « bonsoir », équivalent de « bonne nuit », vous avez « oyasuni nasai ». Il peut toujours être utile d’en connaître le kanji. Après tout, cerner du bout des doigts les prononciations ne sera pas suffisant. Dans la langue traditionnelle, « oyasuni nasai » s’écrit : « お休み (なさい) ».

Cette dernière peut aussi servir d’au revoir pour partir lors d’une soirée par exemple. Néanmoins, il est de mise de préciser que les au revoir, il en existe de toute sorte encore dans la langue japonaise.

Prochaine étape: apprendre le Japonais en 10 phrases !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.