Aller au Japon sans parler japonais

Voici un petit article que Fred m’a proposé pour vous, pour répondre à une question simple : Est-il possible de visiter le Japon sans parler japonais ?

parler japonaisBeaucoup de touristes hésitent d’aller au Japon parce qu’ils ne parlent pas japonais. En effet le Japon est l’un des seul pays ou l’on ne parle pas (ou pratiquement pas) anglais. Mais est-ce une raison suffisante pour ne pas visiter ce pays ?

Pour répondre simplement, NON vous n’avez pas vraiment besoin de savoir parler japonais pour aller au Japon.

Je vais vous parler de mon expérience personnelle, la première fois que je suis allé au Japon, accompagné de 2 amis, nous étions incapables de parler un seul mot de japonais. Est-ce que ça nous a empêché de voyager au Japon ? Certainement pas. Nous sommes restés pendant 3 semaines, durant lesquelles nous avons voyagé entre Tokyo et Osaka. Nous avons séjourné dans 2 auberges de jeunesses tenues par des locaux qui ne parlaient pas bien l’anglais. Et je retire malgré tout une très une bonne expérience de ce voyage.

Bien sur, soyons honnêtes, je ne dis pas que le fait de ne pas parler japonais n’était pas parfois un peu handicapant, mais vous pouvez vous débrouiller avec quelque mots en anglais tel que « How much », « How many days », « Where is it », « Where is the toilet » etc…

Vu comme ça, cela peut vous donner l’impression d’une conversation entre des personnes analphabètes, mais rassurez vous, dans 90% des cas tout se passe généralement bien au Japon. Les japonais essayent toujours de leur mieux pour comprendre ce que vous dites, certains sont prêts à se plier en deux pour vous aider en cas de pépin.

Par exemple, si vous demandez votre chemin à un japonais dans la rue, il vous aidera certainement. Bien évidement, il y a quelques exceptions et certaines personnes nous ignoraient complètement ou fuyaient à toute vitesse avec un signe de refus de la main dès qu’on sortait les mots « Excuse me ». Mais sachez que ces personnes étaient souvent des salariés pressés de la ville de Tokyo.

Si vous n’arrivez pas à demander une information à un passant, il reste la solution la plus efficace : Aller au commissariat le plus proche. Un officier se fera le plaisir de vous aider. Il vous indiquera sur une carte ou par des signes les informations que vous cherchez.

Cela dit, est-ce que je regrette de ne pas avoir pu parler japonais durant mon premier séjour ? La réponse est OUI, je vais vous expliquer pourquoi il vaut mieux apprendre quelque mots en japonais durant votre séjour.

Pourquoi apprendre quelques mots japonais ?

Manger ce que l’on veut

Ce qui me frustrait le plus était de ne pas comprendre les menus des restaurants, donc je passais mon chemin sur de nombreux restaurants qui n’avaient pas de menu en anglais, ou de plats de représentation en plastique dans leurs vitrines. Si vous ne possédez pas de guide du Japon avec les traductions de plats, il vous sera difficile de manger dans un restaurant 100% japonais. Même si de nombreux restaurants à Tokyo proposent des menus en anglais, sachez que la plupart de ces restaurants sont des attrape-touristes et nombre d’entre eux proposent de la nourriture bon marché. Si vous voulez goûter aux saveurs raffinées de vrais restaurants japonais il va falloir comprendre un minimum le japonais.

Mieux apprécier son voyage

Sachez que les japonais sont parfois curieux, certains aiment entamer la conversation et vous demander d’où vous venez, d’autres veulent même vous accompagner un bout de route. Mais si vous ne parlez pas japonais, la conversation risque d’être vraiment courte. Vous risquez de rater l’opportunité de connaitre un peu plus la culture japonaise et même de nouer des liens d’amitié.

Gagner du temps

Et enfin, parler japonais vous permettra de gagner énormément de temps ! Demander son chemin, demander le prix d’un produit, essayer de lire les panneaux d’informations… Tout cela prend du temps, si vous avez un guide de poche ou des phrases préparées en japonais vous pourrez demander directement l’information que vous souhaitez. Par exemple dans des moments urgents : lorsque vous risquez de rater un train ou lorsque vous avez un besoin urgent d’aller au toilettes, croyez-moi, quelques phrases en japonais peuvent vous sauver !

Vous l’aurez compris, aller au Japon sans parler japonais est tout à fait possible, mais si vous apprenez quelques mots en japonais vous apprécierez beaucoup plus votre voyage. Et qui sait, le fait d’apprendre quelques mots vous fera peut être aimer une nouvelle langue, le japonais !

Si vous cherchez quelques astuces pour apprendre le japonais, voyager au Japon ou même vivre au Japon, je vous invite à visiter le site apprendrelejaponais (Twitter: @jedinojapan). Le site de Fred, un expatrié qui vit au Japon depuis 6 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *