Les volcans au Japon

Je vais vous parler aujourd’hui des volcans situés au Japon (et oui, il y en a un bon paquet !).

Le Japon totalise plus d’une centaine de volcans actifs ou non. Je vous ai fait une liste de 20 volcans. Pour certains, leurs activités sont telles qu’ils peuvent constituer un danger comme le volcan Aso par exemple qui est rentré en éruption en septembre 2015.

  • Le volcan d’Akan

Le mont Fuji

Le mont Fuji

Situé sur l’île d’Hokkaido, Akan est un ensemble de petits volcans avec divers sommets : Akan Fuji, Mont Fuppushi, Mont Furebetsu, Mont Higashidake, Mont Kenga, Mont Kitayama, Mont Meakan, Mont inamidake, Mont Nishiyama et Mon Oakan.

Il s’agit d’une montagne de 1 499 m d’altitude. Sa dernière activité en date fut en 2008.

  • Usu

    Le Mont Usu (Auteur: Kentaro Ohno Source: flickr.com)

    Le Mont Usu (Auteur: Kentaro Ohno Source: flickr.com)

Un stratovolcan qui se trouve dans la région d’Hokkaido, Usu est entrée en éruption en 2001 pour la dernière fois. Sa structure en fait un des volcans les plus dangereux du Japon. Et pour cause, elle est faite de coulée de lave et de téphras ainsi que de pyroclastites. Ce sont les conséquences de ces anciennes éruptions.

  • Hokkaido Komagatake

    Le Mont Komagatake (Auteur: Skyseeker Source: flickr.com)

    Le Mont Komagatake (Auteur: Skyseeker Source: flickr.com)

Culminant à 1 131 m d’altitude Hokkaido Komagatake se trouve dans la ville de Mori, sur l’île d’Hokkaido. C’est un statrovolcan andésitique. Elle est entrée en éruption en l’an 2000.

  • Mont Ontake

    Le Mont Ontake (Auteur: Stan Chow Source: Flickr.com)

    Le Mont Ontake (Auteur: Stan Chow Source: flickr.com)

La montagne qui se trouve à Honshu, Mont Ontake culmine à plus de 3 000 m d’altitude. Elle fait partie des 100 montagnes les plus célèbres au Japon. Outre son caractère sacré, cette dernière est aussi connue pour abriter un volcan du nom de Ontake.  C’est un volcan de forme complexe qui est entrée en éruption en 2014.

  • Mont Asama

    Le Mont Asama (Auteur: Kazuhisa OTSUBO Source: flickr.com)

    Le Mont Asama (Auteur: Kazuhisa OTSUBO Source: flickr.com)

Se trouvant sur l’île de Honshu, Mont Asama se trouve à quelques centaines de kilomètres de Tokyo. C’est un stratovolcan : un des plus célèbres au Japon. En juin 2015, elle est entrée en éruption mettant en danger la vie de plusieurs centaines de personnes.

Cependant, il est à noter que 2015 n’a pas été la plus importante des activités sismiques d’Asama. En 2004, il a eu une série d’éruptions avec de nombreuses projections, bombes, scories et cendres sur une distance de 250 km.

  • Mont Akita-YakeYama

    Le Mont Akita-YakeYama (Auteur: らんで Source: commons.wikimedia.org)

    Le Mont Akita-YakeYama (Auteur: らんで Source: commons.wikimedia.org)

Culminant à 1 366 m d’altitude, Mont Akita-YakeYama est l’un des petits volcans du Japon. Il n’est plus en activité depuis quelques années. Sa dernière éruption en date est de 1997.

  • Miyake-Jima

    Le volcan Miyake Jima (Auteur: Sonata at Japanese Wikipedia Source: Wikimédia Commons)

    Le volcan Miyake Jima (Auteur: Sonata at Japanese Wikipedia Source: Wikimédia Commons)

Situé sur l’île de Miyakejima, le volcan du même nom culmine à 815 m d’altitude. Dit plus simplement, Miyakejima est donc une île volcanique. Ce qui a eu pour effet de rendre ses terres plus riches. Considéré longtemps comme dangereux à cause de son activité sismique, Miyakejima a été déserté par la population pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, c’est une île habitée et qui vit autour du tourisme.

La dernière éruption enregistrée de Miyake jima date de l’année 2009.

  • Torishima

    Le Volcan Torishima (Auteur: Karakara from ja Source: Wikimédia Commons)

    Le Volcan Torishima (Auteur: Karakara from ja Source: Wikimédia Commons)

Torishima est aussi une île volcanique du Japon. Sa montagne culmine à 394 m. C’est un stratovolcan qui est entré en éruption en 2002 pour la dernière fois.

  • Bayonnaise

Volcan sous-marin qui culmine à 11m d’altitude, Bayonnaise est l’un des plus petits volcans du Japon. Il se trouve à 310 53’ N et 139° 55′ -1″ E. Il n’est plus en activité depuis 1970, date à laquelle il est entré en éruption pour la dernière fois.

  • Mont Aso

Le volcan Aso

Le volcan Aso

Mont Aso est l’une des montagnes les plus vastes du Japon. Il abrite un volcan du nom de Aso qui est l’un des plus grands du monde. À chaque éruption, le Mont Aso peut entrainer des risques écologiques d’autant plus qu’il culmine à 1 592 m d’altitude.

Ce volant de forme Caladeiras se trouve sur l’île de Hyushu. Il est entré en éruption très récemment : en 2015.

  • Sakurajima

    Le volcan Sakurajima (Auteur: Kimon Berlin Source: flickr.com)

    Le volcan Sakurajima (Auteur: Kimon Berlin Source: flickr.com)

Situé dans le sud de l’île de Kyushu, le volcan Sakurajima possède un point culminant de 1 117 m d’altitude. Ce stratovolcan est un risque pour les hommes et la nature qui l’entoure. Il est d’autant plus dangereux que son activité est toujours importante actuellement. Sakurajima est entrée en éruption en 2016.

  • Mont Unzen

    Le mont Unzen (Auteur: Simon Desmarais Source: Flickr.com)

    Le mont Unzen (Auteur: Simon Desmarais Source: flickr.com)

Le volcan de l’île de Kyushu, Mont Unzen est de forme complexe. Avec une altitude de 1 500 m, elle ne constitue pas un véritable danger au Japon. Et pour cause, elle se trouve à plusieurs kilomètres des villes habités.

Mont Unzen n’est plus actif de nos jours. La dernière éruption enregistrée était en 1996.

  • Suwanose Jima

    Le volcan Suwanose-Jima (Auteur: つだ Source: Flickr.com)

    Le volcan Suwanose-Jima (Auteur: つだ Source: flickr.com)

Se trouvant dans les îles Tokara, Suwanose Jima conserve un stratovolcan de 799 m d’altitude. Ce volcan de cendre est entré en éruption en 2007.

Ce n’est pourtant pas assez important pour que l’île ne soit pas habitée. Du haut de ses 27 km2, elle a une densité de 2.28 habitants au km2.

  • Caldeira de kikai

Kinkai est un volcan de forme caldeira. Il culmine à 704 m d’altitude, ce qui est moindre au Japon. Il se trouve sur l’île de Iojima. Toujours en activité, Kinkai a enregistré une activité en 2004.

Il est important de noter qu’une éruption de kikai peut produire dans les 150 m3 de téphra. L’indice d’explosivité de ce volcan est de 7 selon les scientifiques.

  • Kuchinoerabu-Jima

    Le volcan Kushinoerabu (Auteur: つだ Source: flickr.com)

    Le volcan Kushinoerabu (Auteur: つだ Source: flickr.com)

Culminnt à 657 m d’altitude, Kuchinaerabu-Jima est un volcan de type stratovolcan. Il est entré en éruption en 1999 mettant en danger l’île de Kuchinaerabu-Jima, dans la région des îles de Ryukyu et son environnement.

  • Iriomote

Volcan sous-marin, Iriomote se situe à 24° 33′ N, 124° 00′ E.  Il n’est plus actif depuis très longtemps. C’est un volcan des îles de Ryukyu.

  • Fukutoku-Okanoba

Fukutuko-Okanoba est un volcan sous-marin comme il en existe plusieurs au Japon. Il fait dans les 14 m d’altitude seulement. On le localise dans le 24° 17′ N, 141° 29′ E du pays.

Toujours en activité, Fukutuko-Okanoba est entrée en éruption en 2010.

  • Iwo — Jima

    Le volcan Iwo-Jima (Auteur: つだ Source: flickr.com)

    Le volcan Iwo-Jima (Auteur: つだ Source: flickr.com)

Situé sur l’île d’Iwo-Jima, à 24° 45′ N, 141° 17′ E, Iwo Jima culmine à 161 m au fond de l’océan. En effet, il s’agit d’un volcan sous-marin. Elle n’a pas eu d’activité depuis une vingtaine d’années. Sa dernière éruption date de 1997.

  • Fukujin

Toujours de type sous-marin, Fukujin est un volcan qui culmine à 217 m d’altitude, elle reste néanmoins un volcan de renom dans le pays. Sa dernière éruption en date a été enregistrée en 1974.

  • Nishino-Shima

Situé sur l’île de Nishino-Shima, le volcan qui porte le même nom culmine à 66 m seulement. Il s‘agit d’un volcan de type caldeira. Il n’est pas rentré en éruption depuis bien longtemps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.