Fukubukuro, lucky bag : la pochette surprise à la japonaise !

Aujourd’hui sur le blog Japon, je vais vous parler d’un phénomène d’actualité au Japon : le Fukubukuro !

Fukubokukoi ???

Le Fukubukuro, c’est quoi ?

fukubukuroLe Fukubukuro, c’est ce que les anglophones appellent « Lucky bag », et que nous appelons plutôt en France la « Pochette surprise » !

En japonais, ce mot s’écrit ??, littéralement : « sac à bonheur » / « sac de bonne fortune ».

L’idée, c’est de s’acheter pour soi-même ou pour offrir, un sac au contenu caché qui regroupe plusieurs produits vendus à un prix plus bas que leur valeur réelle (en général, c’est -50%, comme des soldes en somme). Au-delà du côté amusant de la surprise, c’est donc aussi l’occasion pour les commerçants japonais de « faire de la place », en vendant ces sacs qui coûte, en général, entre 1.000 et 10.000 yens.

On trouve les Fukubukuro durant les premiers jours de l’année au Japon, c’est clairement un moyen original de se faire un petit plaisir pour le Nouvel An japonais.

fukubukuro_tokyo

Même s’il parait qu’on peut acheter des voitures ou des maisons sur le principe du Fukubukuro, c’est surtout le sac en papier qui est populaire. Vêtements, bijoux, bazar, ou encore matériel électronique : tout ça peut se trouver dans un fukubukuro ! (Même Apple s’y est mis…)

Ci-dessous, une photo prise par le célèbre Danny Choo qui nous propose une vue du magasin Bic Camera où on voit le vendeur faire l’article autour de « lucky bags » spécialement orientés PS3 (console + jeux, console + goodies, etc…)

fukubukuro_bic-camera

Si vous êtes allé au Japon, avez vu craqué pour ce sac surprise ?

2 Responses to “Fukubukuro, lucky bag : la pochette surprise à la japonaise !

  • J’aime bien le concept, on l’offrant à un proche juste pour lui faire plaisir ça donne toujours le bonheur, car pour moi partager le bonheur à autrui me fais le plus grand bien.

  • idée très originale, vrai sac à surprise qui peut être à la portée de tous et que l’on peut offrir à un proche juste pour lui faire plaisir. J’y songerai lors de mon prochain voyage au pays du soleil levant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *