Shadow Hunters, jeu de plateau gothico-manga

A l’approche de la Japan Expo, une question se pose tout logiquement pour les amateurs de jeux de cartes et de plateau :

Connaissons-nous des jeux japonais ?

shadow hunters perso hunter

Une carte Hunter

Force est de croire qu’en France le manga et le jeu vidéo sont les références auxquelles chacun pense instantanément lorsqu’on parle du Japon.

Pour ceux qui ne connaissent pas la société japonaise Group SNE, il est temps d’en dire un mot car c’est au sein de cette prolifique structure qu’officie Yasutaka Ikeda, concepteur japonais de jeu vidéo et créateur du jeu de plateau Shadow Hunters. Depuis 1986, cette société édite des romans, des jeux vidéo, des films, des animés, des mangas, des jeux de plateau et des jeux de cartes. On peut citer pour exemples les fameux Legend of Cristania (film), Rune Soldier (animé) ou encore Shadowrun (jeu vidéo rpg)…
En 2008, fort de son expérience dans le milieu du jeu et de la diversité des produits édités par le Group SNE, Yasutaka Ikeda a souhaité mélanger des influences du fantastique traditionnel (loups-garous, vampires) avec de la littérature gothique (Hachoir maudit, Poupée démoniaque) et du design typiquement manga. La réunion de ces trois univers donne lieu à un jeu de bluff et d’horreur dans lequel chacun retient son souffle avant d’abattre ses cartes. Après un an de travail sur le jeu, Shadow Hunters est finalement sorti en 2009.

shadow hunters franklinLes Editions du Matagot vous proposent donc de vous plonger dans l’univers ludique du japonais Yasutaka Ikeda à travers Shadow Hunters (dont l’édition originale est publiée en japonais par Game Republic, et l’édition française par Matagot).
Mis à l’honneur sur trois jours pendant la Japan Expo 2011, Shadow Hunters aura droit à son tournoi journalier ce qui permettra au public de découvrir ce jeu à rôle caché. De quatre à huit participants pour une durée de 30 minutes environ, Shadow Hunters est un jeu au design inspiré du manga et au principe similaire à celui de Wanted ou des Loups Garous de Thiercelieux.
Chaque joueur devra dissimuler son identité, qu’il soit un Shadow, une créature de la nuit, un Hunter, un chasseur de démons, ou un humain, personnage neutre qui poursuit son propre objectif. A l’aide de pouvoirs propres à chacun, vous devrez identifier vos alliés, éliminer les opposants et survivre à cette guerre éternelle entre le Bien et le Mal.
shadowhunters_plateau1

Maintenant, comment se déroule un tour de jeu ?

Après distribution d’une identité secrète à chacun des joueurs, il s’agit de se déplacer sur un nouveau lieu en jetant deux dés. Une fois sur place, le joueur peut décider d’activer le pouvoir du lieu. Il pourra alors piocher une carte, voler un équipement, se soigner ou encore attaquer un autre joueur. Les deux dés serviront alors à déterminer combien de points de vie l’adversaire perdra au cours de la bataille (la différence entre les dés). Logiquement, si un joueur perd davantage de points de vie qu’il n’en a sur sa carte, alors il est éliminé de la partie.
Afin de sauver sa peau, et si son pouvoir spécial le permet, un joueur peut choisir de révéler son identité au grand jour en échange de l’activation immédiate de son pouvoir. Chacun ayant un objectif à atteindre, le ou les joueurs gagnants seront ceux qui auront survécu et qui auront réussi à atteindre leur but.

Je vous invite maintenant à essayer Shadow Hunters à la Japan Expo ! Vous pouvez aussi commander le jeu directement sur le site de Matagot pour le prix de 24,90€.

Contenu de la boîte :
• 1 plateau de jeu
• 10 cartes personnage
• 16 cartes Lumière
• 16 Cartes Ténèbres
• 16 cartes Ermite
• 6 cartes Lieux
• 8 cartes Joueurs
• 8 marqueurs de Personnages
• 8 marqueurs de Santé
• 2 dés (6 faces et 4 faces)
• 1 Règle du jeu

shadow hunters boite

La boite du jeu

par Charlotte, de Matagot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.