Les Gashapons ou la folie des goodies japonais

Bon, je suppose (j’espère ?) que chacun d’entre vous sait ce que sont les Gashapons. Enfin bon, même si vous ne connaissez pas ce mot, vous savez ce que c’est, c’est certain.

En fait, un Gashapon, c’est 2 choses. D’une part, c’est la machine qui distribue les petites capsules en plastique, et d’autre part, cette même capsule qui contient en général une figurine ou un petit jouet !

« Gashapon », d’où vient ce mot ?

Clayroid_Puchi_GashaponEn fait, Gashapon est un mot inventé spécialement pour ça. C’est ce qu’on appelle un « mot valise » (il y en a des tas au Japon). Ainsi, les japonais ont considéré que le bruit de  la petite manivelle en plastique de la machine faisait « gasha » ou « gacha » (mouais, si on veut…) et que le bruit de la capsule qui tombe faisait « pon » (là déjà c’est plus logique).

Ainsi est né le mot Gashapon, comme auraient pu naître les mots suivants : Criiicboum, Clicliclictoc ou bien Grrrrpaf. (comment ça j’ai de drôles de réflexions ? Bah, on sait jamais !)

Reconnaissons donc finalement le bon goût japonais en ce qui concerne la création de mot à partir d’onomatopées…

.

Le Gashapon, c’est quoi ?

C’est une machine qui permet d’acheter peu cher une figurine contenue dans la capsule plastique. Cette dernière est donc achetée aléatoirement. Un gashapon,par extension, c’est aussi la figurine qui est contenue dans la capsule qui tombe de la machine. Il y a des Gashapon pour à peu près tout ce qui touche à l’univers du manga, des animes, du jeu vidéo et du kawaii.

gashaponSouvent situées dans les grandes surfaces ou parfois les fêtes foraines en France, elles sont partout au Japon. A Tokyo, il y en a plein, surtout sur les trottoirs des quartiers fréquentés par les jeunes. C’est juste hallucinant.

En fait, entre les collectionneurs de figurines, de nendroid et les simples amateurs de jolis goodies, y a de quoi faire ! Et puis comme vous le savez, au Japon, mettre plein de trucs accrochés à son keitai (téléphone portable), c’est la classe. Alors vous pensez bien que les Gashapons (machines) sont des pourvoyeuses idéales…

Wikipedia nous dit que « les gashapon ont été créés par Bandai en 1977. En mars 2005, il s’en était vendu plus de 2,2 milliards et Bandai détenait 65% du marché. » Dois-je vous rappeler qu’au Japon, il y a environ 130 millions d’habitants… Même avec les gashapon vendus à l’étranger, ça fait un paquet par personne !

Mais comme c’est parfois galère de réunir une série complète de Gashapon, il existe aussi des magasins qui vous permettent d’acheter les figurines qu’ils vous manque. Plus de hasard, les capsules ont déjà été ouvertes et les figurines replacées dans des sachets à divers prix (parfois 10 fois le prix d’origine du gashapon, selon sa rareté).

Pourquoi ça cartonne ?

machine_gashaponEt bien c’est assez simple. Les Gashapons (figurines) sont des produits :

Pas cher : entre 100 et 500 yens en général. Plus souvent 200 yens.

A la mode : les fabricants collent au plus près aux tendances des derniers manga populaires ou évènements.

Addictif : des gashapons comme « Les chevaliers du zodiaque » ou « Naruto » sont parfaits, car ils « poussent au crime ». Une fois que tu achètes un Gasha’ « Naruto » et que tu tombes su Neiji par exemple, et ben tu as envie d’en racheter un pour avoir Naruto. Alors tu remts 200 yens. « Ah naaan ! je suis tombé sur Sakura ! Bon allez, le prochain c’est Naruto, j’le sens bien !! ».

Facile à vendre : pas besoin d’emballage complexe, pas besoin de vendeur, disponible 24h/24 en général, l’achat coup de cœur idéal. Bref, on est pas loin du produit magique pour les fabricants !

Au final, les Gashapons sont donc clairement intégrés au paysage nippon d’aujourd’hui. Incontournables et attirants, vous ne pourrez pas vous en passez si vous allez au Japon ! Votre serviteur n’a d’ailleurs pas résisté lui non plus… Après tout, c’est que 200 yens…

4 Responses to “Les Gashapons ou la folie des goodies japonais

  • J’aimerais avoir un style un peu japonnais,kawaii. Mais je ne sais pas du tout les accessoires qu’il faut.Ni les couleurs accordés.Puis la coiffure et la couleur des cheuveux.

  • Je confirme, étant allée au japon, quand tu commences, tu peux plus t’arreter.A Akihabara il y en a un magasin plein , je sais pas combien j’ai dépensé la-bas mais en tout cas j’ai du bien participer a leur enrichissement –« .Trouver au meme pris des figurines pas cher? Oui, quand c’est des « soldes » de trucs que personnes achete, ils vendent ca par deux parfois . Mais on peut pas s’en empecher, comme il disait, quand tu les veux tous c’est pas toujours facile du coup tu recommences jusqu’à ce que tu les ai tous, même si tu tombes plusieurs fois sur le même .

  • C’est vrai que leur présence en France est moins importante qu’avant. Ils trônent de moins en moins dans les centres commerciaux et autres magasins.

  • En effet, on en voit vraiment partout au Japon. Par contre, en France, je trouve qu’il y en a moins qu’avant. Il y a eu une période où en trouvait plein (c’est-à-dire dix fois moins qu’au Japon, ce qui est déjà beaucoup), généralement avec des personnages DBZ.
    Mais si on réfléchit bien, au Japon, c’est plutôt cher : au même prix, on trouve des figurines de 12cm beaucoup plus belles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *