Kami no Shizuku : Les Gouttes de Dieu

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un manga / drama japonais qui, dans un sens, a (un peu) changé ma vie ! Rien que ça ! lol

Non, en fait, tout à commencé au mois de Novembre dernier par un topic sur les Gouttes de Dieu sur mon forum… Moi qui n’avais jamais vraiment regardé de drama avant, je me suis laissé prendre par le résumé de l’histoire, et j’ai voulu tester.

les_gouttes_de_dieu_drama

Shizuku Kanzaki : le héros de l'histoire (les filles, je vous vois déjà en train de baver... T_T")

L’histoire des « Gouttes de Dieu »

Voici donc un résumé de l’histoire par moi-même. Attention, je parle du drama car je l’ai vu, cependant, je n’ai pas (encore) lu le manga papier. Comme vous allez le voir, « Les Gouttes de Dieu » n’a rien à voir avec un histoire sur le vin de messe ! (Gomeeeen, elle était facile)

Shizuku (qui signifie « goutte » ou « larme ») est le fils du célèbre œnologue/critique Yutaka Kanzaki. Père sévère et d’apparence insensible, ce dernier va mourir dès le début de la série. A sa mort, il laisse un testament qui indique 2 choses. Il a récemment adopté Issei Tomine, un jeune œnologue/critique très doué, et il lèguera la totalité de son patrimoine (sa grande maison et sa cave d’une valeur astronomique) à celui des deux (d’Issei ou de Shizuku) qui aura trouvé le plus de vins sur sa liste.

En effet, Yutaka, durant sa vie de passionné du vin, a élaboré une liste de 12 Apôtres (6 dans le drama), plus un « Kami no Shizuku« , un vin « légendaire » (les « Gouttes de Dieu« ). Maintenant qu’il est mort, qui d’Issei, talentueux et ambitieux, ou de Shizuku réussira à trouver le plus de vins de cette liste, et à remporter ce jeu post-mortem ? L’héritage colossal du légendaire Kanzaki-sensei est la récompense, dans cette intrigue où tous les protagonistes sont liés d’une manière ou d’une autre…

Ce dessous, un mini-spoil (pour celles et ceux qui lisent le japonais) qui explique surtout les relations entre les personnages de la série :

kami-no-shizuku-personnages

La série à été diffusée à la TV japonaise en Janvier 2009 et compte seulement 9 épisodes, qui révèlent 1 vin par épisode (une fois que l’intrigue a bien démarrée). Bref, une série courte et facile à regarder, où s’ajoutent un petit peu Drame, Amour et Secrets…

Les Vins présentés

chateau_palmer_medocCe qui m’a un peu étonné au tout début, c’est que : les vins dont on parle existent vraiment !! Ca parait idiot de dire ça comme ça, mais, en général, dans les séries, tout est fictif. Vous pensez bien que le personnage de Yutaka Kanzaki, grand œnologue, n’existe pas ! Alors on aurait pu penser que tout était inventé.

Mais non, bien documentée et imaginée avec passion par Tadashi Agi (le scénariste du manga Kami no Shizuku), cette série met sur le devant de la scène des Châteaux et des Domaines viticoles bien réels ! Et autant vous dire que la France et notre savoir faire viticole sont bien mis en valeur par cette série TV japonaise qui a cartonné au pays du Soleil Levant.

Ainsi, on découvrira le Château Palmer (un Margaux 3è cru classé), la cuvée « Les Amoureuses » du domaine Georges Roumier, ou encore un Châteauneuf-du-Pape… Bref : un véritable petit cours d’œnologie pour débutant et un coup de projecteur sur certains grands crus mal connus du grand public japonais, mais aussi français ! De manière générale, les vins sont des grands noms et le prix des bouteilles citées varient de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’euros pièce… Dans la série Les Gouttes de Dieu, on parle aussi de Terroir, de cépages, de Millésimes, et de tout ce qui fait qu’un vin, à chaque fois, est différent.

Mon avis sur Kami no Shizuku

Personnellement, cette série a été une sorte de déclic. Je veux dire, oui, je suis français, je bois du vin de temps en temps depuis plusieurs années et tout ça. Mais je n’avais jamais pris la peine de chercher plus loin. J’achetais du vin parfois, j’essayais de tester de nouvelles appellations que je ne connaissais pas, mais c’est tout.

Grâce à Kami no Shizuku, j’ai franchi un palier. Maintenant, « ça m’intéresse ». Quand je fais mes courses : je lis les étiquettes, je regarde quelle est l’appellation du vin, s’il est issu d’un millésime intéressant, etc…

Miyabi-chan, l'alliée de Shizuku

Miyabi-chan, l'alliée de Shizuku

Pour aimer « Les Gouttes de Dieu », il faut déjà avoir une petite sensibilité par rapport au vin. Une personne qui n’en a jamais bu et qui s’en moque trouvera surement la série inintéressante, hormis les passages « Amour », « Sentiments » ou « Drame » qui jalonnent un peu la série….

Pour conclure sur mon ressenti personnel, je peux déjà vous dire que je me suis laissé prendre au jeu, puisque depuis que j’ai fini de regardé Kami no Shizuku, j’ai acheté le Second Vin de Château Palmer, et j’ai aussi fais l’acquisition de 2 bouteilles du fameux « Kami no Shizuku » (sauf que ce n’est pas le même millésime, car le millésime dévoilé dans la série a été dévalisé dès la diffusion du dernier épisode du drama au Japon) !

Je suis aussi plus intéressé, je lis des livres sur le vin, j’achète du vin avec plus de réflexion, etc…

Bref : je vous recommande chaudement « Kami no Shizuku : Les Gouttes de Dieu » si vous êtes déjà amateur débutant ou éclairé en matière de vin, et je pense que vous aussi ne pas me tromper en prédisant que vous chercherez ensuite sur le net le prix des bouteilles mentionnées ! ;-)

Alors « Santé ! », mais avec modération !

Big’s

5 Responses to “Kami no Shizuku : Les Gouttes de Dieu

  • ECOUTEZ moi c ‘est exactement pareil, j’etais comme DEGOUTE DU VIN !! (Mon pere est vigneron) et maintenant je me surprend à regarder les vins ds les supermarchés chose qui avant me passait….
    Je n’en revient toujours pas.. Je vais même faire un stage dans le vin, incroyable.. !! Ha ces japs ils sont forts.. !! Bref, c’est très intéressant tout ça, où en êtes vous du manga, moi TOME 10, Sincères salutations, Vincent BONNET.

  • On peut également trouver sur Daily motion le manga sous forme de série télévisée.

    A ne pas manquer :
    http://www.oenologie.fr/actualite/les-gouttes-de-dieu

  • Effectivement c’est un bon film. J’ai voulu tous comme toi aller me prendre une bouteille de Kami no Shizuku mais impossible de trouver le même millésime.
    Du coup en discutant avec le vendeur, il s’avère qu’il a aussi vu le film.
    Le monde est petit…

  • J’adore les “Gouttes de Dieu”, c’est un excellent drama et vous avez raison de le souligner !

  • Bonjour,
    Votre blog est très intéressant , nous sommes une agence de voyage spécialisée sur les voyages
    au Japon si vous avez besoin de nos services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *