Brève : l’art du Kintsugi s’expose à Paris

expo-kintsugiDu 18 au 25 janvier 2014, la galerie Yakimono, à Paris, nous présente l’art du Kintsugi.

« Kintsugi », mais de quoi sagit-il ? Et non, ce n’est pas une sorte d’art martial, mais bien une technique artistique japonaise datant du XVe siècle.

Le kintsugi, ou littéralement « la jointure d’or » est une méthode japonaise de réparation des porcelaines ou céramiques brisées avec une résine laquée saupoudrée de poudre d’or.

Anecdote

C’est à la fin du XVe siècle, que le Shogun Ashikaga envoi un bol chinois brisé en Chine pour être restauré. La pièce est retournée avec de vilaines agrafes métalliques faisant office de réparation. Alors les japonais ont recherché une technique plus esthétique de restauration.

Très apprécié des pratiquants de l’art du thé, les Chajin, japonais, l’art du Kintsugi a permis le développement d’une esthétique nouvelle, permettant la renaissance de la pièce originelle.

Les collectionneurs de l’époque se sont ensuite épris de ce nouvel art au point que certains ont été accusés d’avoir délibérément cassé des pièces précieuses afin qu’elles puissent être réparées avec la laque d’or du Kintsugi.

Un art japonais encore méconnu en France, à découvrir du 18 au 25 janvier. Avec des démonstrations de Kintsugi samedi 18 de 15h à 18h par Franck Kaiho, spécialiste de cette technique japonaise.

Via : Galerie Yakimono

One Response to “Brève : l’art du Kintsugi s’expose à Paris

  • Mince, je viens de m’apercevoir qu’il est trop tard, dommage ! En tout cas merci pour la découverte de cette technique artistique, j’aime beaucoup.

    léo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *