Une année sabbatique au Japon pour parler anglais et japonais

Le Japon est indéniablement l’une des forces économiques de notre ère, spécialement lorsqu’il s’agit de l’industrie électronique. De ce fait, bien qu’elle ce soit assez protectrice de sa culture, la société japonaise s’est ouverte récemment à la culture et la langue anglo-saxonne, comme la plupart des sociétés dans le monde. Il est évident que l’anglais est une langue populaire et importante même au Japon. Les liens entre le Japon et l’anglais peuvent sembler être assez récents, pourtant les premières traces d’apprentissage de l’anglais dans le pays datent du 15e siècle.
japon
La particularité du Japon est que le pays n’a pas de langue officielle et le débat sur l’adoption de l’anglais comme seconde langue fait rage, déclenchant celui sur le statut juridique du japonais comme première langue. Bien que les programmes de la télévision et de la radio ne donnent qu’une place limitée à l’anglais, les élèves l’étudient fréquemment comme deuxième langue, comme l’on fait dans de nombreux pays à travers le monde.

Lorsqu’il s’agit des affaires, il est évident que l’anglais est la langue officieuse et de nombreuses compagnies japonaises l’utilisent de façon courante. Du coup, pourquoi ne pas passer une année sabbatique au Japon pour perfectionner son anglais, tout en apprenant une troisième langue ? Le meilleur moyen de parler une langue étrangère couramment est de vivre à l’étranger, notamment avec des organismes spécialisés comme ESL (http://www.esl.be).

Donc, si vous possédez une base d’anglais et que vous voulez apprendre le japonais, une année sabbatique au Japon est le choix idéal. Entre des cours de japonais dans une école reconnue et spécialisée dans l’apprentissage de langues et une vie sociale partagée entre les locaux et des étudiants du monde entier, vous pouvez rapidement devenir fluent en anglais et en japonais.

apprendre japonaisL’apprentissage du japonais est intéressant pour ceux qui veulent travailler dans le secteur financier ou de l’électronique, ainsi d’ailleurs que dans plusieurs domaines puisque de nombreuses multinationales ont des bureaux au Japon. Un candidat maîtrisant l’anglais et ayant de bonnes bases de japonais aura de grandes chances de décrocher un poste important.

Une année sabbatique est également une opportunité unique de découvrir une culture complètement aux antipodes de la notre, et l’une des nations les plus indépendantes au monde. Vous pouvez choisir de vivre avec d’autres étudiants ou bien encore mieux dans une famille d’accueil pour partager leur quotidien et faire de votre année sabbatique une expérience hors du commun. Si vous voulez partir à l’aventure et apprendre un nouveau langage, vous pouvez trouver plus d’informations sur les cours à l’étranger.

18 Responses to “Une année sabbatique au Japon pour parler anglais et japonais

  • J’ai essayé d’apprendre le japonais quand j’étais jeune, sans succès… Très compliqué entre les iragana, katakana et autre kanjis, j’en ai perdu mon latin ;)

  • pour parler ces deux langues, l’idéal c’est l’immersion linguistique et à partir de 3 à 4 semaines on commence à parler lentement. Sinon il existe également des programmes intéressants comme le volontariat ou l’humanitaire pour mieux apprendre la langue.

  • L’auteur de cet article est bien naïf de croire que l’on peut parler couramment le japonais en vivant un an ou quelques années au Japon et encore plus de croire qu’en possédant deux langues étrangères on peut y décrocher un emploi.
    Ici il est très rare de voir un étranger travailler dans une entreprise japonaise, l’embauche, c’est à dire le recrutement à la sortie de l’unversité s’effectue par le biais d’un processus très organisé qui ne laisse pas de place au hasard
    Je vis au Japon depuis 25 ans où j’élève seule mes deux enfants
    Je parle en connaissance de cause

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *