Comment apprendre le japonais en France

La langue du pays du soleil levant est parlée par près de 120 millions de personnes à travers le monde actuellement. C’est une langue qui fut fortement influencée par la langue chinoise. Les bases de cette langue, telle qu’elle est parlée aujourd’hui, se sont installées à l’ère Edo, de 1603 à 1868. On dit souvent que c’est une langue difficile à maîtriser. Dans cet article, nous verrons donc de plus près comment apprendre le japonais facilement.

Les étapes de l’apprentissage de la langue nippone

Afin de ne pas se perdre dans les rouages de l’apprentissage du japonais (comme pour celui de toute autre langue), il est important de commencer par le début.

  • Commencer par apprendre les kana

Le mot kana désigne les caractères de la langue nippone qui permettent de définir les sons. Ces caractères sont différents de l’alphabetkana latin dont les éléments notent théoriquement des phonèmes. Chaque kana correspond à un système simplifié de l’écriture japonaise originelle. Le kana est formé par les Hiragana et Katakana, les 2 syllabaires japonais.

Apprendre le kana peut vous prendre des semaines, voire même des mois. Cependant, c’est un effort qui en vaut la peine car c’est la base même de cette langue. De plus, il existe des méthodes efficaces pour les assimiler plus rapidement. Tout d’abord, l’on peut se servir des associations imagées de manière à rendre facile la mémorisation. Autrement dit, on attribue une image, de notre choix, à chaque katakana et hiragana.

Afin de se souvenir des symboles, vous pourriez aussi écrire de mémoire les caractères que vous connaissez à chaque fois que vous en avez le temps. Cette opération sera à répéter le plus de fois possibles pour une bonne mémorisation des caractères. Une fois que vous connaissez chaque caractère et que vous êtes capables de lire chacun d’entre eux sans hésitation, vous pourrez passer à l’étape suivante qui est l’apprentissage de la grammaire et du vocabulaire.

  • La grammaire et le vocabulaire

Après avoir commencé à découvrir le japonais grâce aux kana, l’on peut maintenant approfondir avec la grammaire et le vocabulaire. Il est à savoir que certaines règles grammaticales peuvent déjà être connues lors de l’étude des kana. Comme pour la langue française, il existe de nombreuses règles en ce qui concerne la grammaire japonaise. Rien ne sert de se précipiter donc, il faudra les maîtriser une à une, à son propre rythme, pour avoir des bases solides.

De même pour le vocabulaire, on peut par exemple, commencer par apprendre un à deux mots par jour : connaître leur signification et savoir comment les écrire. Il est à savoir que cela représente un travail fastidieux car il est nécessaire de s’exercer chaque jour pour améliorer régulièrement ses compétences linguistiques.

Une fois que vous aurez acquis les bases nécessaires en grammaire et en vocabulaire, vous serez capable de vous présenter et dire bonjour en japonais. Vous serez à même de faire connaître votre avis personnel ou vos préférences. Cependant, ces connaissances ne sont pas encore suffisantes pour avoir un niveau conversationnel adapté. Passé cette étape, vous aurez déjà accompli la plus grande partie du travail, ainsi que la plus passionnante !

  • Etudier les Kanji

étudiant japonaisUn peu plus complexe que les kana, les kanji sont des signes qui sont assimilés à des caractères chinois. Il est à savoir qu’un kanji peut avoir une ou plusieurs expressions possibles dans le système phonologique japonais. Pour maîtriser les kanji, il n’y a qu’une solution, c’est de les apprendre par cœur ! Eh oui, il faudra se souvenir de chaque caractère, et identifier sa signification suivant le contexte dans lequel il est utilisé. Il faudra donc pratiquer régulièrement pour connaître les quelques 2 000 kanji qui sont à nécessaires si vous voulez être apte à pouvoir discuter en japonais.

Remarque, l’étude des kanji peut se faire en parallèle à celui de la grammaire et du vocabulaire si vous êtes multitâche ou si vous aviez une contrainte au niveau du temps d’apprentissage.

Se faire aider pour mieux assimiler la langue japonaise

Même si vous disposez d’une volonté de fer pour étudier le japonais, force est de reconnaître que certains outils sont nécessaires pour une meilleure maîtrise de cette langue. Il existe de nombreux supports, mais chacun peut choisir celui qui l’intéresse le plus ainsi que celui qui lui convient.

  • Les applis pour apprendre la langue japonaise

Si vous êtes plutôt autodidacte, vous pourrez télécharger des applications permettant de maîtriser la langue japonaise. Les applications francophones telles que Japan Activator sont par exemple d’excellents supports. Grâce à cette application, vous pourrez apprendre la langue où que vous soyez avec votre smartphone ou votre tablette. L’avantage de ces applications est qu’elles sont plus ludiques et plus animées. L’on ne risque donc pas de s’ennuyer. De plus, les applis telles qu’Obenkyo, disponibles en français et en anglais, sont gratuites.

  • Se faire aider par des professeurs

Si vous ne savez pas par où commencer ou si vous n’êtes pas à l’aise avec les applications, vous pouvez vous adresser à un professeur de groupe étudiantsjaponais. Il vous guidera, étape par étape, jusqu’à devenir apte à discuter couramment en japonais. En France, il existe désormais de nombreux professionnels qui proposent des cours de langue nipponne. Il est même possible de suivre des cours en ligne pour lycéens, étudiants, professionnels ou seniors. Le tarif sera aux environs de 30€ de l’heure. Afin de profiter d’un programme d’apprentissage personnalisé, suivant vos propres niveaux et besoins, vous pourrez aussi suivre des cours particuliers à domicile, dans un centre de formation ou en ligne. Bref, faites appel à des profs de japonais si la méthode autodidacte ne vous convient pas.

  • Audio et vidéo

Les supports audio-visuels sont aussi d’excellents moyens afin d’en venir à bout du japonais. Cette méthode est à la fois divertissante et efficiente. Les jeunes passionnés de culture japonaise choisiront sûrement les mangas pour se familiariser avec cette langue. Ceux qui ne sont pas adeptes de mangas pourront visionner des films destinés à cet effet.

Accessibles à tous, on peut aussi visionner des vidéos sur YouTube par exemple. En plus d’apprendre la langue, l’on pourra faire connaissance de la culture japonaise qui est partagée à travers ces enregistrements audio ou vidéo.

  • Conseils pour l’apprentissage

Que vous soyez au niveau de débutant ou avancé dans l’apprentissage de la langue japonaise, il est important de noter que la pratique est la clé pour arriver à la maîtriser. Que vous en ayez besoin pour des raisons professionnelles ou juste par pur plaisir d’apprendre une autre langue, dialoguez en japonais avec vos amis ou connaissances. En effet, en plus des connaissances théoriques il vous faudra aussi parler ! C’est d’ailleurs le but de l’étude de toute langue vivante.

Si vous en avez l’occasion, faire un bain de langue au pays du Soleil Levant est la meilleure façon de s’immerger complètement dans la langue japonaise. Cependant, il est aussi possible d’échanger avec des natifs qui visitent l’hexagone, vu que la France est l’une des destinations de prédilection des japonais. Vous pourrez aussi échanger sur internet avec des amis japonais.

Même si l’on vit en France, il existe de multiples moyens pour apprendre cette langue passionnante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *